AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 (M, LIBRE) THOMAS MCDONELL ⁎ thought we built a dysnasty forever couldn't break up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

【membre / heart still beating.】
jericho ⁎ canada
PSEUDO : KISSING STRANGERS.
INSCRIT(E) LE : 04/11/2018
MESSAGES : 22
AVATAR : Lindsey Morgan.
POINTS : 58
AGE : vingt huit petites années, innocence perdues, la trentaine approchant, sauf que c'est pas d'vieillir qui lui fait peur désormais.


MessageSujet: (M, LIBRE) THOMAS MCDONELL ⁎ thought we built a dysnasty forever couldn't break up.   Ven 9 Nov - 16:21

steve fitzgerald
— can you hear me screaming "please don't leave me" ?—
nom : fitzgerald, plus pour ne pas laisser un blanc, c'est donc négociable. prénom : steven, comme pour le nom, c'est négociable. âge : vingt neuf ans. date et lieu de naissance : au choix. origines et nationalité : au choix. ancien emploi : étudiant en médecine.  situation civile : en couple, bien qu'eva le pense mort. orientation sexuelle : hétérosexuel. camp :  en petit groupe. groupe : au choix. avatar : thomas mcdonell.  
impulsif
fataliste
pessimiste
déterminé.
organisé.
rancunier.
obstiné.
secret.

Darkness on the Edge of Town.

(001), il vient d'une famille assez fortunée, la situation de celle-ci et son enfance reste au choix. il peut avoir des frères, des soeurs, des parents aimant ou au contraire avoir grandit avec des nounous/au pair, c'est totalement au choix. il doit juste avoir vécu à santa fe, nouveau mexique pour ses années lycées, il peut y être né ou simplement y avoir emménagé. (002), il a toujours été quelqu'un de particulièrement intelligent et rusé, son rêve était de faire carrière dans la médecine. il était promis à un avenir brillant et tout lui réussissait, il faisait d'ailleurs parti de ce petit groupe d'élite du lycée. (003), bien trop occupé à vivre son adolescence à deux cent pour cent, lui et ses potes ont pris eva pour cible. ainsi, si ils n'étaient pas à l'humilier publiquement, ils se faisaient une joie de murmurer sur son passage et lui lancer des regards un peu désapprobateur. steve a finalement décidé d'utiliser l'intelligence de la demoiselle pour se libérer de tout travail scolaire: il l'a simplement menacé pour qu'elle fasse ses devoirs à sa place. (004), pendant les deux années de lycée, elle n'a rien dit et il s'assurait qu'on lui fasse pas de mal surtout pour que ses devoirs soient fait. puis un jour, elle s'est rebellé. il l'a légèrement bousculé et pour se défendre, elle lui a brisé le nez. il n'a plus osé réellement l'emmerdé. elle n'a cependant jamais balancé le fait qu'il l'avait faite chanté pour ses devoirs pour lui éviter d'être refusé dans les universités pour lesquels il avait postulé. (005), le lycée terminé sur d'excellentes notes et l'argent de sa famille aidant, il intègre la meilleure université du nouveau mexique. il abandonne le manque de sérieux et s'investie dans ses études de médecine. (006), il retrouve eva alors qu'il termine sa seconde année et par des amis en commun. les deux individus ont grandit, changé, la rancune disparaît, l'attirance née, ils débutent une relation. (007), il rejoint Eva qui s'installe à Toronto en Septembre 2016 où ils prennent leur premier appartement ensemble. Ils vivent une parfaite petite vie ensemble tandis que lui continue ses études de médecine dans un CHU de Toronto. (008), lorsque la contamination débute il est aux premières loges puisqu'il voit des patients sans savoir de quoi il s'agit réellement. il finira par se retrouver à Jericho avec sa petite amie où il s'investira en tant que médecin malgré ses études qui sont loin d'être finie. (009), lorsqu'un habitant de jericho est gravement blessé, des médicaments bien spécifiques sont demandés. il assiste ainsi à un ravitaillement dans le but de récupérer ces médicaments, mais il se retrouve lui même blessé et il est finalement laissé derrière car il retardait le groupe dans une situation critique. il s'en sort de justesse. (010), c'est grâce à une femme, dirigeante d'un camps indépendant qu'il s'en sort. si à l'origine elle l'a fait car ils ont besoin d'effectif, lorsqu'elle apprend qu'il est médecin, elle le voit directement comme pouvant se rendre utile: elle a un gosse qui a besoin d'assistance médicale en tout genre. elle le fait chanter pour qu'il reste, espérant que quelqu'un à jericho finisse par le retrouver. lui pense qu'à retrouver eva, sauf que cette dirigeante est bien déterminé à ne pas le laisser être retrouvé, quitte à semer le doute sur le fait qu'il soit vivant. ça fait des semaines qu'il a disparu, eva le pense mort depuis.


eva alvez.
come back, i still need you.
MAI 2014 – Ils sont là. Sur cette terrasse tandis que y a leur rire qui s'élèvent dans l'atmosphère. Elle amène sa bouteille de bière à ses lèvres avant d'observer l'eau claire de cette piscine. « Eva ? » elle redresse la tête vers lui, ce petit sourire aux lèvres. Elle est jolie Eva, avec son teint matte, ses grands yeux noisettes, sa chevelure brune. Il s'en rend compte que maintenant, après des années à la croiser, à lui faire du mal. Mais ils étaient jeune. Il était jeune. « J'suis désolé de t'avoir rendu la vie dure au lycée. » Elle l'observe, quelques secondes avant de pouffer légèrement et d'hausser les épaules. Faut l'avouer, il avait été con. Assez pour s'en prendre à elle, sans défense, p'tite gamine qui comprenait rien à ce qui se passait, innocente, avec son intelligence. Il avait que des préoccupation d'adolescent, alors ouais, il voulait pas travailler à l'école, c'était plus facile de la menacer pour qu'elle fasse tout. Elle a le regard dans le vide tandis que ses lèvres défient encore la gravité. « J'suis désolé de t'avoir brisé le nez. » fini-t-elle par dire tandis qu'ils s'observent quelques secondes et explosent de rire, encore. L'époque du lycée, époque désormais lointaine et ridicule. Lui la martyrisait et un jour elle, elle l'a laissé en plan, comme un con devant justifier l'absence de son devoir au professeur. Des menaces à l'égard de la demoiselle et elle qui envoi la tête pour se défendre. Lui avec un nez brisé, elle avec de longues heures de retenues. Ils étaient quitte. Ou presque. Puis le temps était passé. Et le hasard avait fait qu'ils se retrouvaient dans la même université, qu'ils fréquentaient les mêmes personnes et forcément, était venu le jour où ils s'étaient recroisé après deux ans sans se voir. Ils ont grandit. L'animosité a disparu. Et les discussions ont débutés. Les deux individus se sont retrouvés à devenir proche, au point que forcément, y a ces sentiments qui sont nés. Et là, ils sont là, comme deux cons, assis devant cette piscine, totalement éméchés à parler de tout, puis de rien. C'était comme si c'était eux contre le reste du monde. Dans leur bulle à eux.
Ce soir là, ils ont échangés leur premier baiser. Le premier d'une très longue liste.


DECEMBRE 2015 – « C'est que six mois. » qu'elle dit, appuyée contre ce comptoir de l'appartement. « Je sais. Mais c'est long. » « Le temps passe vite. Puis je pourrais revenir de temps à autre. » Il contourne ce comptoir avant de poser le verre de vin en face d'elle. « Je serais là pour qu'on fête mon vingt cinquième anniversaire. » « Un quart de siècle, madame attention aux premiers cheveux blancs. » un rire s'échappe d'entre ses lèvres tandis qu'elle hausse les épaules. « J'en ai repéré un sur toi l'autre jour au fait. » déclare-t-elle parfaitement sérieuse. La panique se lit dans ses yeux tandis qu'il avance jusqu'au miroir du salon. Elle rit avant d'attraper son verre. « Je plaisante, détends toi. » Il revient, et les deux trinques simplement. « A l'obtention de ton stage. » « Aux belles choses qui se profilent devant nous. » Leurs lèvres se rapprochent de ces verres pour boire les premières gorgées de ce liquide.


4 JUILLET 2016 – Assise sur ce rooftop, cette coupe de champagne à la main, elle est songeuse. « Eva ! » Elle est tirée de ses pensées tandis qu'elle redresse son regard vers le brun. « Désolé. Tu disais ? » « Qu'est ce qui va pas ? Tu sembles … ailleurs ? » Elle se pince les lèvres avant de redresser le regard vers lui, un air un peu paniqué au visage. « Y a … un truc dont il faut que j'te parle. » La panique commence à se lire sur son visage tandis qu'elle, elle sait pas par où commencer. « Je t'écoute. » il semble se refroidir soudainement. « Je … ils m'ont proposé un contrat. Permanent. Pour Septembre. » « A Toronto ? » Elle acquiesce, jouant nerveusement avec son verre. « Et je sais qu'on voulait prendre un appartement ensemble ici mais … » « Ca s'refuse pas. C'est super. » « Peter... » « Non, vraiment Eva. Fonce. Tu le mérites. » Elle reste silencieuse quelques secondes tandis qu'il se relève. Elle l'observe, silencieusement. « Pourquoi tu viendrais pas avec moi ? » « A Toronto ? » « Ca peut … j'veux dire. Ca peut être cool. On peut essayer. Si on a tenu six mois à distance on peut basiquement tout supporter. » « C'est juste que ... » « Je sais que c'est pas le plan, mais … j'pense que ça pourrait être sympa. Puis la vie est géniale là-bas ! » dit-elle enjouée.

SEPTEMBRE 2016 – Un bruit sourd tandis qu'elle se retourne, un petit sourire aux lèvres. « C'était le dernier carton. » Elle avance jusqu'à lui avant de lui sauter dans les bras et d'enrouler ses jambes autour de sa taille. « A notre premier chez-nous. » elle lui vole un baiser rapide. « J't'aime Eva. » Si ses lèvres pouvaient s'étendre plus, elles le feraient probablement. « J't'aime aussi. »


Y a tout qui allait bien.
Puis y a eu la Contagion. Mais c'était eux contre le reste du monde. Y a Jericho qui leur a permis de pouvoir se trouver un endroit où rester. Puis un jour, il est parti pour un ravitaillement, et il est jamais revenu. Ca fait des semaines. Elle, elle le pense mort. Lui, il tente de s'battre pour retourner vers elle. Sauf qu'il sait même pas où il est.



Dernière édition par Eva Alvez le Ven 9 Nov - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

【membre / heart still beating.】
jericho ⁎ canada
PSEUDO : KISSING STRANGERS.
INSCRIT(E) LE : 04/11/2018
MESSAGES : 22
AVATAR : Lindsey Morgan.
POINTS : 58
AGE : vingt huit petites années, innocence perdues, la trentaine approchant, sauf que c'est pas d'vieillir qui lui fait peur désormais.


MessageSujet: Re: (M, LIBRE) THOMAS MCDONELL ⁎ thought we built a dysnasty forever couldn't break up.   Ven 9 Nov - 16:21

scénario libre; conditions


Salut jeune padawan
si tu es en train de lire ces lignes c'est que ce petit scénario t'intéresse, hein avoue ? je sais, il est plutôt cool. et en plus très important pour ma petite eva alors si tu le prends, je te ferais une standing ovation de fou, et aussi des câlins et des rp de folie. mais avant, passons aux petites précisions

le pseudo du scénario
Entièrement négociable, j'aime pas laisser mes scénarios sans nom et prénom, donc j'ai été fouiné et j'ai mis la première chose qui m'est passé par la tête, mais ui, c'est entièrement négociable!

l'avatar du scénario
alors, j'avoue que j'ai du mal à voir quelqu'un d'autre que thomas dans le rôle puis j'avoue, je suis une très grosse shippeuse, genre une shippeuse violente, et je dois dire que finn/raven c'était genre un de mes ships préférés de la série. (correction: c'est mon ship fav de la série. puis ils sont trop beau sérieux, genre regarde, comment ne pas craquer devant tant de cuteness? Rolling Eyes ) donc j'avoue que c'est difficilement négociable

rp & activité
Je suis une personne qui écrit beaucoup, genre ... beaucoup, beaucoup. Cependant je préfère un partenaire qui fera des RP de qualités plutôt que de quantité. Si tu es habitués à faire entre 500 et 700 mots ça me dérange pas du tout, même si j'en fait 1500 parfois plus. Après je suis pas très exigeante, juste savoir différencier sa/ça et les er/ait/aient mais après, je vais pas mourir si y a des fautes. puis en toute sincérité, je suis 90% du temps sur clavier qwerty donc y a des accents et des cédilles qui se perdent de mon côté!

le lien et les évolutions
je préfère discuter évolution avec le joueur en question et je planifie pas énormément. évidemment, ça va promettre du drama, car je pensais vraiment que la nana qui le retient plus ou moins contre son gré pourrait énormément s'attacher au point de tenter de semer le trouble dans la vie du couple. bon, y a déjà Eva qui le pense mort donc bon mais vu que lui sait qu'elle est a jericho, user de diverses techniques pour pas qu'il y retourne - comme faire croire que eva est morte par exemple enfin, j'ai pas mal d'idées pour plusieurs trame, on pourra voir ça au fur et a mesure des RP. puis faut savoir qu'effectivement, ils vont pas se retrouver immédiatement sinon c'est pas drôle, mais voila. tout c'qui faut savoir c'est que j'aime le drama alors ça va promettre hihi. sinon si y a des trucs qui sont pas clair pour le lien, hésites pas à venir dans mes MP je t'expliquerais tout mais en gros d'la relation trop mignonne, ça vire au drame. j'pensais qu'il aurait pu être sur le point d'lui demander de l'épouser juste avant de disparaître, bref, on a de la matière à faire, donc si t'aime le drama, c'est sur m'sieur qu'il faut craquer

Je pense avoir tout dit. Si t'as des questions, viens en MP je te jure que je mords pas, au contraire, j'suis toute mimi. Mais merci d'avoir lu jusqu'ici et si tu craques, je te jure que tu le regretteras pas. Une montagne de chocolat rien que pour toi et tout. oui oui, j'suis sérieuse. allez, hésites plus et viens nous rejoindre

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(M, LIBRE) THOMAS MCDONELL ⁎ thought we built a dysnasty forever couldn't break up.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) THOMAS BRODIE-SANGSTER › Little brother
» Lukas Sören Beckett - Thomas McDonell
» (M) Taylor Kitsch ft. Thomas Desmond Fletcher • Libre
» Thomas a l'appart { pv libre}
» (M) THOMAS SANGSTER ♣ Edward Seymour, le digne fils de son père. (LIBRE)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
so it goes :: CITY OF HEROES :: The Brave and the Bold-
Sauter vers: